"L’Utopie est à l’horizon : lorsque je fais deux pas, elle recule de deux pas. Je fais dix pas et elle est dix pas plus loin. Alors pour quoi l’Utopie ? Pour cela, pour marcher." 
Eduardo Galeano

Les Sentiers de l’Utopie c’est un voyage de 6 mois à travers l’Europe à la recherche d’une vie malgré le capitalisme. De ce voyage résulteront un blog, un livre, un road movie utopique (plus fiction que documentaire) et une série d’ateliers/performance.

Les Sentiers de l’Utopie sont ces chemins tracés par de réalistes rêveurs, des idéalistes lucides dont la vision d’un monde meilleur n’est pas projetée dans un inatteignable avenir, mais créée chaque jour, ici et maintenant. Ces chemins ne sont pas des autoroutes crevant les forêts pour arriver plus vite et en ligne droite à une destination décidée à l’avance… ce sont des passages suivant les contours des vallées, longeant les rivières et les désirs de ceux qui les construisent.

Au sein d’une société obsédée par le profit et la consommation, s’autodétruisant sous la menace du chaos climatique et des coups de boutoir du néolibéralisme contre tout et tous ceux qui lui résistent, les Sentiers de l’Utopie nous emmènent vers des îlots d’espoir : des projets quasiment invisibles car noyés sous le pessimisme  ambiant… mais vivaces.
Les Sentiers de l’Utopie c’est une exploration de projets,  petits ou grands, modestes ou ambitieux, récents ou plus anciens, offrant un registre d’alternatives au système capitaliste.

Ces expériences, à leur échelle et  à long terme, font du futur dans le présent un acte de résistance constructif, qui, étant donné l’état précaire des ressources vitales du monde, se révèlent autant de canots de sauvetage pour ce futur chaotique qui nous attend. Ces projets s’efforcent d’alléger leur empreinte écologique, d’utiliser des énergies renouvelables, de réduire leur dépendance à l’agriculture extensive et destructrice ainsi qu’aux supermarchés en produisant leur propre nourriture ou de lutter contre les problèmes de pouvoir en essayant de construire des relations sociales non- hiérarchiques. Par là même, ils apportent des preuves flagrantes que vivre autrement, en dehors de la dictature du consumérisme, de la compétitivité et de la destruction écologique peut prendre des formes multiples bien loin des stéréotypes si souvent véhiculés et peut être viable et satisfaisant.

Les Sentiers de l’Utopie sont soutenus par Art Council England, Artsadmin Artists Bursary, ArtAngel, Network for Social Change, Lipman Milliband Foundation, Birkbeck College.

"Utopia is on the horizon: When I walk two steps, it takes two steps back.  I walk ten steps, and it is ten steps further away. What is Utopia for? It is for this, for walking." 
Eduardo Galeano

Paths Through Utopias takes us on a 6 month journey through Europe in search of ways of living despite capitalism. Out of the journey will arise a blog,  a book, a  Utopian Road movie (more fiction than documentary) and a series of workshops & performances.

Paths Through Utopias are trails drawn by realist dreamers, lucid idealists whose vision of a better world is not projected into an unreachable future but created every day, in the here and now. These paths are not motorways destroying forests to get to a pre-decided destination as fast and as straight as possible… they are trails following the valleys’ contours, tracing the rivers and desires of those who build them.

In a society obsessed with profit and consumption, self destructing under the threat of Climate Chaos and the jack boot of neoliberalism against everything and everybody who resists, Paths Through Utopias takes us towards islands of hope: projects that may be almost invisible, drowned by the surrounding pessimism, yet are filled with life.

Paths through Utopias is an exploration of projects which offer, in their own ways, large or small, modest or ambitious, recent or old, a range of alternatives to the capitalist system.
All over Europe a multitude of small-scale long term experiments see the making of the future in the present as the most constructive act of resistance. And given the precarious state of the world’s life support systems, these alternatives are also attempts to build lifeboats for the choppy ride ahead. By attenuating their ecological footprint, by using renewable energies, reducing dependence on destructive agriculture and supermarkets by producing their own food, addressing issues of power through non-hierarchical social relationships, these projects are striking evidence that living otherwise, outside the dictatorship of consumerism, competitivity and ecological destruction, can take many forms which are very different from commonly spread stereotypes and can be beautiful, viable and fulfilling.

Paths through Utopias is supported by Art Council England, Artsadmin Artists Bursary, ArtAngel, Network for Social Change, Lipman Milliband Foundation, Birkbeck College.